Carousel imageCarousel image

L'inspection

Selon l'espèce ciblée, les milieux d'évolution des blattes ou plus communément appelées cafards diffèrent. Comme pour les rongeurs, une inspection nous permettra de déterminer le type de blattes présentes et le traitement adéquat.

Pour cela nous allons rechercher d'éventuelles traces de déjections ou la présence de cadavres.

Une désinfection peut être nécessaire afin d'éliminer tout risque de transmission de maladies infectieuses.

De même que pour les rongeurs, nous déterminerons s'il s'agit d'une intervention préventive ou curative.


La lutte contre les blattes

Les actions

L'application réalisée contre les blattes se fait sous forme de points de gels, à appliquer aux endroits d'infestations. Ils sont utilisés pour attirer les insectes logés dans des refuges inaccessibles, et les empoisonner.

Chez les cafards, la femelle porte les œufs (oothèque) accrochés à son abdomen, cette poche contenant les œufs ne libérera les larves qu'aux bout de 15 jours à 3 semaines, d'où l’intérêt d'utiliser un gel rémanent permettant d'atteindre les générations à venir des blattes.

Toutefois, si l'infestation est vraiment trop importante, un traitement par insecticide de contact en pulvérisation pourra être appliqué afin d'épurer un maximum la population de blattes présentes.


Les effets du gel

Grâce à son degré d'attractivité élevé, le gel peut être consommé par les individus à la recherche de nourriture, puis largement transmis dans les colonies par un effet de cascade.

Il peut être transféré principalement d’une blatte à l’autre par contact. Les individus se nourrissent aussi des excréments (coprophagie) d’autres individus ayant ingéré le gel.

Le gel est spécialement utilisé pour traiter des endroits ne pouvant entrer au contact de préparations liquides : armoires électriques par exemple.

Nos interventions sont réalisées sur Toulon et ses environs.