2 à 6 mm de long (adulte)

La Biologie

La puce est un animal parasite de l'homme et de ses animaux de compagnie.

Les lieux de nidifications peuvent donc être les animaux domestiques et les rongeurs, qui une fois infestés sèment des œufs de puces (parfois appelés puces de parquet).

Ces œufs attendent des conditions favorables pour éclore, généralement tous en même temps.

Dans le milieu naturel et en zone chaude, on en observe toute l'année, les infestations sont plus importantes du printemps à l’automne.

En dessous de 0 °C, la plupart des puces et larves meurent, mais les oiseaux migrateurs en rapportent du sud, et un certain nombre survivent dans les terriers, près des hibernants notamment, ou dans les maisons.

Les puces passent par quatre stades de développement : œuf, larve, nymphe, et adulte. La durée du cycle biologique dépend de l'espèce en cause, de la température, de l'humidité et de l'accès à la nourriture.

Selon les conditions, une puce devient adulte en deux à plusieurs mois.

À la différence des punaises de lits, les puces vivent proches du sol.


Les maladies transmissibles

Elle peut transmettre la peste ou le typhus (puce du rat).

L'identification

Les premiers symptômes d'une infestation de puces sont les piqûres qu'elles procurent. Étant donné son mode de vie, ces piqûres vont se situées principalement au niveau des chevilles et des jambes.

C'est cette particularité qui nous permettra d'affirmer que nous sommes en présence de puces.


Les moyens de lutte

En préventif, cela permet d'éviter toute prolifération, donc ponte dans les moquettes, parquets, interstices et autres lieux de nidification.

En curatif, il est nécessaire de réaliser une action choc, afin de casser le cycle de reproduction et d'atteindre les nouvelles larves suite à une éclosion.

Après cette intervention, un délai de ré-intégration des locaux doit être respecter avant de réoccuper les lieux.

Vous êtes situez à Hyères, Carqueiranne, le Pradet, La Crau, Cuers, Bandol, Sanary, Ollioules et les environs, contactez-nous.